NON CONNECTÉ. 0 nouvelle(s) sur les 20 publiées depuis le 1 novembre 2023 ne sont visibles que par les membres connectés.
Page :[1]2v
9 mai 2024

Bonjour tout le monde,

Nous avons reçu plusieurs courriels de votre part concernant un possible retour au travail en présentiel à 2 jours par semaine. Certaines personnes nous parlent de septembre comme date de retour et d’autres d’ici deux semaines. Suite à la réception de ces informations, j’ai communiqué avec la haute direction afin de les questionner sur cet enlignement.

Ils m’ont confirmé leur volonté de ramener au bureau tous les employés à 2 jours par semaine, à l’exception des employés travaillant à la clientèle. Nous avons signalé notre désaccord face à ce retour impromptu et annoncé précipitamment. Nous leur avons aussi fait valoir que certaines personnes éprouveraient des difficultés à revenir dans un aussi court laps de temps étant donné leurs responsabilités ou engagements personnels ou familiaux. Ils nous ont répondu que les gestionnaires auraient de la flexibilité avec les cas d’exception. Ils nous certifient aussi avoir de la flexibilité pour le choix des journées en présence.

Certains syndicats d’Hydro-Québec ont des ententes de télétravail que l’employeur considère comme étant toujours valides. Cependant, en ce qui nous concerne, la direction considère notre entente caduque vu son échéance au 31 décembre 2023. Cela fait en sorte que nous sommes plus limités dans les recours que nous pouvons exercer; nous sommes présentement à analyser nos possibilités.

Nous comprenons que cette décision de l’employeur affecte grandement plusieurs membres de la section locale. Soyez assuré que nous travaillons activement à la table de négociation et que le télétravail demeure un enjeu prioritaire.

Si vous rencontrez des difficultés en lien avec votre retour, veuillez communiquer avec votre représentant syndical régional.

Dominic Champagne,
Président

Cliquez ici pour consulter le communiqué dans son intégralité.

7 mai 2024

La toute dernière liste d'ancienneté et de durée de service vient d'être publiée dans la section des membres du site Internet.

Vous pouvez la consulter en cliquant ICI (connexion requise).

3 avril 2024

Bonjour tout le monde,

Depuis quelques jours nous recevons plusieurs questions concernant l’avancement des négociations de la convention collective. Nous comprenons que plusieurs d’entre vous souhaitent obtenir de l’information détaillée quant à l’évolution des pourparlers et nous trouvons intéressant de constater l’engouement que vous portez à la négo.

Cependant, nous avons convenu avec l’employeur de ne pas divulguer les détails des discussions qui ont lieu aux tables de négociations, afin de nous donner toutes les chances d’arriver éventuellement à une entente de principe.

Le SCFP 2000 compte respecter cet engagement, tant que les discussions demeurent constructives et qu’une possibilité de règlement est envisageable. Advenant que le contexte à la table de négociation se dégrade, soyez assuré qu’une assemblée provinciale sera tenue afin de vous expliquer la situation et de prendre ensemble les décisions qui s’imposent.

Sachez que la priorité numéro un du SCFP 2000 demeure la négociation de notre convention. Nous tenons en moyenne deux journées de rencontre avec l’employeur par semaine en plus des journées consacrées à la préparation.

Demeurons solidaires et tous unis afin d'obtenir les meilleures conditions de travail !

Votre comité de négociation,

Cliquez ici pour consulter le communiqué dans son intégralité.

8 mars 2024

Le 8 mars est la journée internationale des droits des femmes.

C’est une journée de mobilisation générale pour rappeler que le combat pour l’égalité entre les femmes et les hommes est encore loin d’être gagné.

Certains droits des femmes sont récents dans l’histoire.

1918

Les femmes obtiennent le droit de vote aux élections fédérales, à l’exception de certains groupes ethniques exclus par la loi. C’est le cas par exemple des personnes d’origine asiatique ou encore de la population autochtone.

1940

Le Québec devient la dernière province à accorder aux femmes le droit de vote aux élections provinciales.

1964

L’obligation d’obéissance des femmes à leur mari est abolie.

1969

Le gouvernement de Pierre-Elliott Trudeau introduit une loi qui décriminalise la contraception.

1975

Adoption de la Charte des droits et libertés de la personne, qui prévoit notamment que la discrimination basée sur le sexe est interdite au Québec.

1979

Les Québécoises peuvent désormais prendre un congé de maternité de 18 semaines sans risquer de perdre leur emploi.

1983

Une agression sexuelle commise par un conjoint est désormais reconnue comme un crime.

1988

L’avortement ne constitue plus un crime au Canada.

1996

La loi sur l’équité salariale est adoptée.

2021

La loi sur le divorce est modifiée pour inclure la notion de violence familiale. La violence familiale doit être prise en compte durant le processus de divorce et pour déterminer le temps parental de chaque parent. La violence familiale englobe notamment l’abus sexuel, physique, psychologique et financier.

Les droits des femmes sont des droits humains !! Ces droits comprennent le droit de vivre libre de toute violence et discrimination, le droit à l’éducation, le droit à la propriété, le droit de voter et le droit à un salaire égal.

4 mars 2024

Avis d'élection par acclamation

Chers membres

Le comité d’élections du Syndicat des employé-e-s de techniques professionnelles et de bureau d’Hydro-Québec, section locale 2000, SCFP-FTQ, déclare élu par acclamation :

M. Steve Davis au poste de syndic, pour un mandat de trois (3) ans.

Toutes nos félicitations!

Le Comité d’élections :

David Boissonneault, Président du comité
Manon Hébert, Secrétaire du comité
Assisté de : Hans Olivier Poirier-Grenier - Conseiller syndical SCFP

Cliquez ICI pour consulter ou télécharger l'avis d'élection par acclamation (PDF).
4 mars 2024

LUTTE À LA PRIVATISATION DES SERVICES
PUBLICS D’ÉLECTRICITÉ AU QUÉBEC

Comme vous le savez, depuis le début de la présente année, l’ensemble des syndicats affiliés au SCFP représentant la majorité des employés d’Hydro-Québec ont lancé une importante campagne afin de contrer la privatisation des services publics d’électricité.

Nous voici maintenant à l’étape où nous avons besoin de vous, les membres, ainsi que de l’ensemble de la population québécoise. Nous sommes plus de 16 000 employés d’Hydro-Québec représentés par le SCFP et nous devons utiliser cette force collective en nous mobilisant pour faire pression sur le gouvernement de la CAQ.

Nous vous demandons donc d’appuyer le mouvement en envoyant un courriel au premier ministre du Québec et au ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, en cliquant sur le lien suivant, pour leur signifier votre opposition à la privatisation des services publics d’électricité!

>>> Nos énergies à nous (scfp.qc.ca) <<<

Nous vous demandons également d’utiliser vos adresses courriel personnelles et non votre adresse corporative lorsque vous complèterez les champs du formulaire.

Vous êtes également invité à transmettre ce lien à vos familles, amis, voisins, bref, au maximum de personnes possible afin de survolter la boîte courriel de François Legault et de Pierre Fitzgibbon.

Solidarité!

Vos exécutifs syndicaux


Cliquez ici pour consulter le Volume 43, numéro 2 du 4 mars 2024 dans son intégralité.

13 février 2024

Aux membres du Syndicat des employé-e-s de techniques professionnelles et de bureau d’Hydro-Québec de la section locale 2000 du SCFP.

Tel que stipulé dans nos statuts à l’article 31.08, la période de mise en candidature pour le poste de syndic se tiendra du 19 février au 22 février 2024 à 17h00.

Le comité d’élections procède annuellement à l’élection d’un syndic pour un mandat de trois (3) ans. Le mandat débute pour l’année financière en cours. Selon nos statuts, tout membre qui n’est pas un élu ou un nommé de la structure syndicale est éligible à être syndic.

À cet effet, si vous êtes intéressés à soumettre votre candidature, vous devez compléter le bulletin de mise en nomination et le remettre au comité d’élections à l’adresse électronique suivante : elections@scfp2000.qc.ca. Le comité fera les vérifications nécessaires pour confirmer votre éligibilité.

Si nous recevons plus d’une candidature, le comité d’élections déclenchera des élections et les échéanciers du tableau ci-bas seront respectés.

Élection des syndics

Période des mises en candidature:
   19 au 22 février 2024 à 17h00

Période de Vote, s’il y a lieu:
   4 au 14 mars 2024 à midi (12h00)

Dépouillement du vote, s’il y a lieu:
   14 mars 2024 à midi (12h00)

En toute solidarité,

Les membres du Comité d’élections :

David Boissonneault, Président du comité
Manon Hébert, Secrétaire du comité

Assisté de : Hans Olivier Poirier Grenier - Conseiller syndical SCFP

Cliquez ici pour télécharger le document (PDF)

19 janvier 2024
  ÉDITION DU 17 NOVEMBRE 2023

ET C’EST PARTI!

C’est le lundi 15 janvier dernier qu’a finalement eu lieu la toute première rencontre de négociation du Front commun formé des comités de négociation des sections locales 2000, 4250 et 5735 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), ainsi que des représentants patronaux d’Hydro-Québec.

En décembre dernier, nous vous informions que cette première rencontre devait avoir lieu le 18 décembre, mais l’employeur nous a avisé quelques jours avant la rencontre qu’il ne serait pas en mesure de déposer un cahier de demandes complet. La rencontre avait donc été annulée.

Lors de la première rencontre du 15 janvier 2024, les syndicats et l’employeur ont déposé l’ensemble de leurs demandes respectives qui seront abordées à la table centrale. Ainsi, les enjeux communs aux trois syndicats seront discutés à cette table de négociation (augmentations salariales annuelles, régime de retraite et avantages sociaux, etc.).

Celles-ci se poursuivront dans les prochains mois au rythme d’une (1) journée par semaine, et ce, parallèlement aux négociations sectorielles. Nous vous invitons d’ailleurs à suivre les nouvelles de vos sections locales concernant les négociations sectorielles qui sont réservées aux enjeux propres à chaque syndicat.

Nous profitons de l’occasion pour vous souhaiter une très belle année 2024. Que celle-ci soit synonyme de santé, de solidarité et de succès.

Restez à l’affût des prochaines communications.

Syndicalement

Vos comité de négociation,
SCFP 2000, 4250 et 5735

Cliquez ici pour consulter le communiqué dans son intégralité.

18 janvier 2024

Suite à la création d’un nouveau descriptif d’emploi de « Agent-e coordination activités réseau », dossier BR0286, l’évaluation a été faite pour un pointage de 282 ce qui donne une classe 6.

Vous pouvez consulter cette description d'emploi en cliquant ICI (connexion requise).

18 janvier 2024

LUTTE À LA PRIVATISATION DES SERVICES
PUBLICS D’ÉLECTRICITÉ AU QUÉBEC

L’ensemble des syndicats affiliés au SCFP, représentant la majorité des employés d’Hydro-Québec, ont entrepris la lutte à la privatisation des services publics d’électricité dès le printemps 2023 en adoptant un plan d’action et en faisant les demandes financières au fonds de lutte à la privatisation et au fonds de défense du SCFP. Une campagne à frais partagés a rapidement été mise sur pied et le lancement de la vidéo a eu lieu le 8 janvier dernier pour une période qui s’étendra sur quatre (4) semaines.

Un communiqué du SCFP a été mis en ligne et repris par plusieurs médias :

Nos énergies à nous (scfp.qc.ca)

CAMPAGNE PUBLIQUE CONTRE LA PRIVATISATION D’HYDRO-QUÉBEC

8 janvier 2024

Aujourd’hui, les syndicats d’Hydro-Québec affiliés au SCFP lancent une campagne publique pour mettre en garde contre toute volonté de privatisation de la société d’État.

« Hydro-Québec représente un levier de développement socioéconomique fondamental. Nous gardons un contrôle sur les prix de l’électricité tout en ayant notre mot à dire sur le développement économique régional. De plus, Hydro-Québec rapporte énormément à notre collectivité, en permettant de financer en partie nos services publics », de dire Pierre-Guy Sylvestre, économiste au SCFP-Québec.

Les syndiqués craignent que le projet de loi qui sera présenté cet hiver par le ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, Pierre Fitzgibbon, ouvre la porte à des projets privés de production et de transport d’électricité comme celui de TES, en Mauricie.

Le SCFP veut entamer une conversation publique afin de mettre en garde contre ce que les travailleuses et travailleurs du secteur énergétique considèrent comme néfaste pour la société québécoise.

« Le SCFP craint que des entreprises qui ont besoin de beaucoup d’électricité deviennent elles aussi productrices d’électricité et revendent leurs surplus à Hydro-Québec, comme le font déjà certaines alumineries. Les entreprises privées ont pour objectif de faire des profits. L’électricité produite au privé coûtera plus cher à Hydro-Québec, qui devra refiler la facture à ses clients, nous les Québécois », rappelle l’économiste.

Les craintes du SCFP se sont avérées à la suite de l’annonce du projet de TES Canada en Mauricie et de celle de Rio Tinto au Saguenay-Lac-Saint-Jean le 16 janvier 2024 :

TES Canada - Projet Mauricie

Rio Tinto prépare un gros projet d’éoliennes sans Hydro-Québec | Radio-Canada

Communiqué de presse du SCFP publié le 16 janvier 2024 puis repris par plusieurs médias :

Hydro-Québec : la privatisation des services d’électricité est une réalité (scfp.qc.ca)

HYDRO-QUÉBEC : LA PRIVATISATION DES SERVICES D’ÉLECTRICITÉ EST UNE RÉALITÉ

16 janvier 2024

Radio-Canada vient d’apprendre que le géant de l’aluminium Rio Tinto développera un grand parc d’éoliennes au Saguenay–Lac-Saint-Jean pour répondre à ses propres besoins. À l’instar du projet TES en Mauricie avec de l’énergie éolienne et solaire pour les besoins de sa production d’hydrogène, la mode est aux projets de privatisation de la production d’électricité.

« La CAQ nous parle. Écoutons-la! Ils nous disent haut et fort que la production de l’énergie n’est plus la chasse gardée de la société d’État. La privatisation de la production d’électricité au Québec est une réalité et les conséquences sur l’ensemble des citoyennes et citoyens du Québec seront inexorables », de dénoncer Patrick Gloutney, président du SCFP-Québec.

Récemment, les syndicats d’Hydro-Québec affiliés au SCFP ont sonné l’alarme en lançant une campagne publique afin d’entamer la conversation sur les impacts de la privatisation d’Hydro-Québec.

« Détenir un monopole public sur les actifs de production d’électricité a l’effet d’un levier sur le développement socioéconomique. La rente économique retourne à l’ensemble des actionnaires d’Hydro-Québec, qui sont les personnes citoyennes québécoises. Le coût d’opportunité de se priver de ces avoirs est gigantesque », de rappeler Pierre-Guy Sylvestre, économiste au SCFP-Québec.

Les syndiqué(e)s craignent que le projet de loi qui sera présenté cet hiver par le ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, Pierre Fitzgibbon, ouvre la porte à un plus grand nombre de projets privés de production et de transport d’électricité.

« C’est laisser le loup entrer dans la bergerie. Les entreprises privées ont pour objectif de faire des profits. L’électricité produite au privé coûtera plus cher à Hydro-Québec, qui devra refiler la facture à ses clients, nous, les Québécois et Québécoises. Il faut se réveiller! », conclut Patrick Gloutney, président du SCFP-Québec.

Actions politiques à venir :

Les sections locales vont poursuivre la lutte dans les prochains jours afin de rencontrer rapidement les personnes élues des gouvernements fédéral et provincial, les préfets des municipalités régionales de comtés, les maires et mairesses des villes et villages du Québec et les associations de la société civile comme « L’Alliance de l’Est » qui sont tous susceptibles d’être tentés d’appuyer les projets de privatisation que ce soit pour des actifs futurs ou présents de production d’électricité. Conséquemment, nous sommes à risque de pertes socioéconomiques majeures si ces projets se réalisent, affaiblissant ainsi le monopole public d’électricité et le contrat social entre la société d’État et ses actionnaires, les personnes citoyennes québécoises.

Radio-Canada
Craintes de privatisation d’Hydro-Québec | Le téléjournal avec Claudine Bourbonnais (radio-canada.ca)
Version longue en texte : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/2039043/publicite-scfp-privatisation-hydro-quebec?depuisRecherche=true

CBC :
https://www.cbc.ca/listen/live-radio/1-87-quebec-am/clip/16034430-hydro-quebec-employees-union-warns-creeping-privatization-public-utility

Noovo
https://www.noovo.info/nouvelle/privatiser-hydro-quebec-des-syndicats-expriment-leurs-craintes.html

Radios de Bell Média au Québec :
https://www.iheartradio.ca/energie/energie-montreal/nouvelles/privatiser-hydro-quebec-des-syndicats-expriment-leurs-craintes-1.21215346

LE Devoir
Des syndiqués d’Hydro-Québec craignent la privatisation de la production d’électricité | Le Devoir

TVA
https://www.tvanouvelles.ca/2024/01/08/les-syndiques-dhydro-quebec-lancent-une-campagne-de-publicite-contre-leur-employeur

98,5
https://www.985fm.ca/audio/599319/vers-une-privatisation-dangereuse-de-la-production-electrique-au-quebec

Analyses de la campagne
https://www.985fm.ca/audio/599049/la-question-c-est-qui-dit-vrai-philippe-leger
https://www.grenier.qc.ca/actualites/39137/scfp-lance-une-campagne-contre-la-privatisation-dhydro-quebec

Solidairement!

Vos représentants des sections locales du SCFP

Cliquez ici pour consulter le Volume 43, numéro 1 du 17 janvier 2024 dans son intégralité.

Page :[1]2v