Suivez-nous 
1010, rue de Liège est
2ème étage
Montréal  QC H2P 1L2
Tél: 514-381-2000
Fax: 514-389-1010
Pour nous joindre...

Menu des membres, liste d'ancienneté, durée de service
et liste des excédentaires

  

Guide syndical
des droits parentaux

 

Assurance-salaire
employé-e-s temporaires

Articles promotionnels

Annonces classées


ARCHIVES - Manchettes mai 2012

mois précédent | mois suivant

Le 29 mai 2012

Hydro-Québec a entrepris le déploiement de son projet sans l’aval de la Régie

Le Syndicat des employé-e-s de techniques professionnelles et de bureau d’Hydro-Québec
(SCFP-2000) a été choqué d’apprendre par TVA Nouvelles qu’Hydro-Québec a commencé à déployer son projet des
compteurs à lecture à distance sans avoir obtenu l’autorisation de la Régie de l’énergie. À ce jour, elle aurait installé près de 300 routeurs et 18 collecteurs à l’extérieur des territoires des projets-pilotes.

Vous pouvez lire le communiqué en cliquant ICI.


Le 29 mai 2012

La vice-présidence Réseaux multiplie ses attaques

Au cours des dernières semaines, nous avons tenu des rencontres tant au niveau provincial que régional, pour questionner la direction sur la nouvelle organisation à Projets et services et tenter de jouer notre rôle d’influence. Malgré les prétentions de la direction à l’effet que cette nouvelle organisation donne des résultats au-delà de leurs attentes, nous savons de source sûre que plusieurs travaux sont envoyés directement à des firmes externes, par manque d’effectifs. Vous pouvez lire le Bulletin express en cliquant ICI.


Le 28 mai 2012

Compteurs intelligents installés sans l'aval de la Régie?

Hydro-Québec a-t-elle commencé le déploiement de ses compteurs intelligents avant d'avoir obtenu l'aval de la Régie de l'énergie? Même si elle s'en défend bien, la société d'État a tout de même installé de l'équipement dans plusieurs quartiers montréalais au début de l'année.

Vous pouvez lire l'article en cliquant ICI.


Le 22 mai 2012

Le 2000 vous invite à manifester et signer la pétition contre la loi 78

Si tous et chacun avons droit à notre opinion sur la hausse des frais de scolarité, nous devrions par contre tous et toutes nous prononcer contre la loi 78, qui restreint nos droits fondamentaux en limitant notre droit de manifester et notre liberté de parole. Participez en grand nombre à la manifestation d’aujourd’hui à 14H00.

Vos représentant-e-s seront présent-e-s.

Tous les détails sur le site du SCFP
Nous vous invitons, aussi, à signer la pétition contre la loi 78


Le 22 mai 2012p

Le SCFP marche contre la Loi 78

Le SCFP lance une invitation à tous ses membres de se joindre à la FTQ et ses affiliés pour la manifestation du 22 mai à Montréal. Cette participation se fera sous la bannière de l'Alliance sociale. Compte tenu des événements récents et surtout de l’adoption de la Loi 78 à Québec, il nous apparaît important d’être présents lors de la manifestation organisée par la CLASSE le 22 mai prochain et à laquelle se joindra la FEUQ.

Vous pouvez lire le communiqué du SCFP en cliquant ICI.


Le 22 mai 2012

Nouveau bulletin de l'ATTAC Québec

Solidaire de la lutte étudiante contre la hausse des droits de scolarité, ATTAC-Québec joint sa voix à celle de tous les citoyens, citoyennes et groupes de la société civile québécoise qui condamnent la loi 78. Vous pouvez consulter le nouveau bulletin de l'Association québécoise pour la Taxation des Transactions financières et pour l'Action Citoyenne en cliquant ICI.


Le 22 mai 2012

Pétition d'appui à la requête en nullité du Projet de loi spéciale 78

Vendredi, soit le 18 mai dernier, le gouvernement libéral de Jean Charest adopté la loi 78, la Loi permettant aux étudiants de recevoir l’enseignement dispensé par les établissements de niveau postsecondaire qu’ils fréquentent. Cette loi est donc maintenant en vigueur, et les modalités qu’elle comprend appliquées.

Le projet de loi 78 remet en cause beaucoup plus que le droit de grève des étudiants du Québec qui s’opposent depuis plus d’un an à la hausse des frais de scolarité de 82%. Avec cette trouvaille, le gouvernement s’attaque directement au droit associatif des étudiants, mais aussi à la liberté d’expression de tous les Québécois. Il transforme ni plus ni moins chaque citoyen, chaque parent et chaque enseignant en policier.

Vous pouvez signer la pétition en cliquant ICI.


Le 17 mai 2012

Guide syndical des droits parentaux
Un nouveau-né pour plus de 17,000 employés d’Hydro-Québec

Les quatre sections locales d’Hydro-Québec, soit 957, 1500, 2000 et 4250, affiliées au SCFP ont mis au monde un nouveau document afin de guider leurs membres dans le dédale des régimes, des normes et des programmes entourant l’arrivée d’un enfant.

L’outil de vulgarisation met à la disposition des travailleuses et travailleurs un document simple et clair qui regroupe l’ensemble des informations sur les droits parentaux ainsi qu’une multitude de conseils judicieux. L’ouvrage inclut aussi plusieurs lettres types de demandes, détachables pour utilisation.

«Que ce soit les congés de maternité, de paternité, d’adoption, retrait préventif, visites médicales et même les congés pour obligations familiales, tout est traité dans ce guide pour que les travailleuses et travailleurs d’Hydro puissent connaître leurs droits», a expliqué Edith Laperle, conseillère syndicale qui a piloté le projet de concert avec les quatre sections locales.

Ainsi, une cinquantaine de représentants syndicaux participait à une formation ce mercredi matin afin de se familiariser avec le Guide syndical des droits parentaux.
Pour vous procurer le Guide syndical des droits parentaux, les membres des quatre sections locales doivent en faire la demande auprès de leurs représentants syndicaux respectifs.  « Source : SCFP-Québec »


Le 15 mai 2012

Bulletin express 2000 « Voyons donc, du harcèlement ici? »

Nouveau bulletin 2000 express de la région Maisonneuve rappelant que le 2000 s'est engagé socialement et législativement à ne plus tolérer le harcèlement psychologique en milieu de travail. Il n’est pas normal qu’en 2012 à Hydro-Québec, il y ait encore des cas de harcèlement psychologique en milieu de travail.

Il faut collectivement cesser de tolérer ces agissements à l’endroit de nos collègues et intervenir lorsque l’on est témoin d’une situation de harcèlement afin que tout ceci cesse. Il en va de la qualité de nos environnements de travail, qui sont tellement plus accueillants lorsqu'on y retrouve le respect, la civilité et la tolérance. Vous pouvez consulter le bulletin express en cliquant ICI.


Le 9 mai 2012

La Semaine nationale de la santé mentale : à l’écoute d’Alain Térieur

Du 7 au 13 mai, le réseau québécois de l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) tient la Semaine nationale de la santé mentale.

La thématique de la campagne 2012 abordera la santé psychologique d’Alain Térieur. Chacun-e d’entre nous est Alain Térieur, un être qui a besoin d’être épaulé, écouté et respecté. À partir de cette allégorie, l’ACSM veut démontrer que pour se sentir bien psychologiquement, — tout comme on le fait pour sa santé physique en adoptant de saines habitudes de vie — on peut agir en prenant conscience de ses forces et de ses limites, en étant bien entouré, en réduisant le stress lorsque nécessaire ou en cherchant ce qui pourrait nous aider.

Dans le cadre de cette semaine de sensibilisation, diff érentes activités et kiosques seront organisés dans certains milieux de travail à Hydro-Québec. Le 2000 vous convie à participer à ces activités en grand nombre!

 

Source : Association canadienne pour la santé mentale


Le 1er mai 2012

Le SCFP célèbre le 1er mai

Consœurs et confrères,

Il est évident que, comme syndicalistes, nous avons de difficiles défis à relever. Bon nombre des droits et des valeurs pour lesquels nous avons tant lutté au fil des ans sont menacés. Les conservateurs de Stephen Harper poursuivent leurs attaques contre les droits des travailleurs et les services publics, notamment en s’ingérant dans les négociations collectives et en imposant des mesures d’austérité qui obligent les plus pauvres d’entre nous à supporter un lourd fardeau. Entre-temps, bien des gouvernements provinciaux et municipaux ont recours à de sévères lois et à de dures tactiques de négociation pour acculer les membres des syndicats au pied du mur.

Ces luttes se répètent partout dans le monde. Les salaires, les avantages sociaux et les régimes de retraite de nombreux travailleurs et travailleuses d’Europe sont visés. Des syndicalistes ont été assassinés ou sont menacés de mort en Colombie. Des travailleurs ont été emprisonnés en Iran. Notre propre bataille est peut-être locale, mais la lutte dépasse nettement nos frontières.

Le 1er mai symbolise désormais l’esprit international du mouvement syndical. Les défis sont grands partout dans le monde. Mais notre mouvement a été édifié sur les dures luttes que nous avons menées dans l’adversité. Nos droits ne nous ont pas été gracieusement offerts par les gouvernements et les employeurs. 

Nous n’avons qu’à penser aux centaines de milliers de travailleuses et de travailleurs de toute l’Amérique du Nord qui sont descendus dans la rue en 1886 pour exiger la journée de travail de huit heures. Les émeutes qui ont eu lieu quelques jours plus tard à Haymarket Square à Chicago ont mené à la reconnaissance internationale et à la commémoration annuelle du 1er mai. Nous n’avons qu’à penser aussi aux femmes qui ont rempli les rues de New York après l’incendie de l’usine Triangle Shirtwaist en 1911 pour protester contre les conditions inhumaines et dangereuses imposées aux travailleuses. Nous n’avons qu’à penser aux travailleuses et aux travailleurs de Winnipeg qui sont descendus dans la rue au cours de la grève générale de 1919 pour protester contre la médiocrité des salaires, une inflation en hausse et des conditions de travail inacceptables. Ce sont des moments de l’histoire syndicale dont nous sommes fiers, car ils ont mené à des changements concrets. Mais aucun n’a été obtenu facilement. Ces travailleuses et ces travailleurs ont mis en jeu leur gagne-pain et même leur vie pour obtenir les droits fondamentaux dont nous jouissons aujourd’hui.

Notre mouvement est défini par les luttes et cette nouvelle ère n’est pas différente. La journée du 1er mai a été créée pour rendre hommage à la ténacité et à l’engagement dont le mouvement syndical a fait preuve à l’époque et qu’il continue de démontrer aujourd’hui dans l’adversité.

Le 1er mai, nous devons faire le bilan de tout ce que nous avons accompli et de ce qu’il nous reste à faire pour protéger et améliorer les conditions de tous les travailleurs et travailleuses.

Les gouvernements ciblent de plus en plus les services publics pour payer le prix des crimes commis par les grandes banques et les multinationales. Les membres du SCFP luttent pour protéger les emplois, les régimes de retraite et les importants services publics que nous fournissons, des services qui sont encore plus vitaux en temps de crise économique.

Nous continuerons à utiliser nos connaissances collectives et notre savoir-faire sur le terrain pour promouvoir des solutions de rechange qui protègent les services, créent des emplois dans tous les secteurs et édifient des collectivités stables et prospères. Et nous continuons à grandir. Nous sommes maintenant plus de 618 000 d’un océan à l’autre et, comme membres du SCFP, nous pouvons être fiers des réalisations de notre syndicat. Nous sommes plus grands, meilleurs et plus forts que jamais.

Le 1er mai, nous vous invitons à célébrer ce que nous avons accompli et à réaffirmer notre engagement à l’égard de notre lutte et de notre vision collective en faveur du changement.

Veuillez recevoir, consœurs et confrères, nos salutations solidaires.

Le président national, PAUL MOIST

Le secrétaire-trésorier national, CHARLES FLEURY


ARCHIVES - Manchettes mai 2012

mois précédent | mois suivant
© Syndicat des employé-e-s de techniques professionnelles et de bureau d'Hydro-Québec - Section locale 2000 - SCFP-FTQ