Suivez-nous 
1010, rue de Liège est
2ème étage
Montréal  QC H2P 1L2
Tél: 514-381-2000
Fax: 514-389-1010
Pour nous joindre...

Menu des membres, liste d'ancienneté, durée de service
et liste des excédentaires

  

Guide syndical
des droits parentaux

 

Assurance-salaire
employé-e-s temporaires

Articles promotionnels

Annonces classées


ARCHIVES - Manchettes avril 2012

mois précédent | mois suivant

Le 30 avril 2012

Jour de deuil

Chaque 28 avril, le Jour de deuil est commémoré. Il s’agit d’une occasion particulière pour réfléchir et se souvenir des travailleurs et des travailleuses qui sont décédé-e-s ou blessé-e-s dans le cadre de leurs fonctions. L’année dernière, c’est 204 personnes qui ont perdu la vie au travail au Québec. C’est beaucoup trop! Cette année, la commémoration de cette journée revêt une signification toute particulière pour les syndicats d’Hydro-Québec. En effet, une pensée spéciale sera accordée à trois de nos confrères de la section locale 1500, Éric Goyette et Emmanuel Hudon qui sont décédés accidentellement en janvier dernier et Stéphane Caron qui a dû se faire amputer plusieurs membres suite à un accident de travail.

Les sections locales 957, 1500 et 2000 se sont rassemblées le 30 avril au centre communautaire des syndiquées et syndiqués d’Hydro-Québec afin de commémorer cette journée.

   


Le 30 avril 2012

Lettre ouverte au gouvernement du Québec:
À la défense de l’accès à l’éducation postsecondaire publique

Le SCFP est fier d'appuyer le travail exemplaire des étudiantes et des étudiants du Québec durant la grève et restera solidaire de leurs actions le temps qu’il faudra pour mettre fin à la hausse des droits de scolarité. En effet, nous croyons qu’il est dans le meilleur intérêt de notre société de permettre à tous et à toutes d’être qualifié-e-s et instruit-e-s, et de s’épanouir pleinement. Vous pouvez consulter la lettre ouverte au gouvernement du Québec en cliquant ICI.


Le 30 avril 2012

Fête internationale des travailleuses et des travailleurs

 

Pour connaître les activités organisées dans votre région, consultez le site Web de votre Conseil régional FTQ.


Le 25 avril 2012

28 avril : Commémoration du Jour de deuil

Chaque 28 avril, le Jour de deuil est commémoré. Il s’agit d’une occasion particulière pour réfléchir et se souvenir des travailleurs et des travailleuses qui sont décédés ou blessés dans le cadre de leurs fonctions. L’année dernière, c’est 204 personnes qui ont perdu la vie au travail au Québec. C’est beaucoup trop! Cette année, la commémoration de cette journée revêt une signification toute particulière pour les syndicats d’Hydro-Québec. En effet, une pensée spéciale sera accordée à trois de nos confrères de la section locale 1500, Éric Goyette et Emmanuel Hudon qui sont décédés accidentellement en janvier dernier et Stéphane Caron qui a dû se faire amputer plusieurs membres suite à un accident de travail.

Souvenons-nous également des membres de la section locale 2000 décédés au travail par le passé :

• Lise Lefort Lapalme, inspectrice mesurage à la région Richelieu, décédée en 1993 à l’âge de 43 ans suite à un accident d’automobile;
• Roméo Trottier, inspecteur de barrages à la région Baie-James, décédé en 1989 à l’âge de 31 ans lors d’un accident d’hélicoptère;
• Jean-Yves Tremblay, inspecteur de barrages à la région Baie-James, décédé en 1989 à l’âge de 44 ans lors d’un accident d’hélicoptère;
• Robert Marcoux, agent de service à la région Montmorency, décédé en 2002 à l’âge de 49 ans suite à un accident d’automobile.

Puisque cette année le 28 avril est un samedi, nous vous demandons de respecter une minute de silence sur les lieux de travail le vendredi 27 avril à 10h00 à la mémoire des travailleuses et travailleurs tués ou blessés au travail.

 


Le 20 avril 2012

22 avril : Jour de la Terre

À l’occasion du Jour de la Terre le 22 avril prochain, le SCFP-2000 vous invite à vous impliquer et à vous mobiliser pour la planète en participant aux différentes activités organisées un peu partout au Québec. Tous les détails sont disponibles sur le site Web du Jour de la Terre.

Cette année, l’activité principale se tiendra à Montréal sur la Place des festivals. Un grand rassemblement est prévu dès 14h00. Au programme, discours, marche et animation. Tous les détails sur le site du 22avril.org.


 

Le 17 avril 2012

RAPPEL IMPORTANT VACANCES ANNUELLES

Conformément à l’article 30.06 de la convention collective, nous vous rappelons que vous devez soumettre vos choix de vacances au plus tard ce vendredi 20 avril*, afin que l’ancienneté soit considérée dans l’octroi des dates de vacances.

De plus, vous devez soumettre vos choix pour toutes les semaines de vacances que vous avez le droit de prendre au cours de l’année en cours.

*Dans la convention, le terme « le 30 avril » signifie le jour précédant le début de la période de paie la plus rapprochée du premier (1er) mai.


Le 12 avril 2012

Résultats du vote de l’Assemblée générale - Assez, c’est assez!

C’est avec une majorité de 70,4 %* que les membres du SCFP-2000 ont mandaté le Comité exécutif provincial (CEP) à déclencher des moyens de mobilisation pouvant aller jusqu’à la grève générale au moment jugé opportun.

Au cours de la tournée provinciale d’assemblées générales, 1 590 membres* sont venus se prononcer sur cette recommandation du CEP. Voici les détails régionaux du scrutin :

 

Le CEP est satisfait de ce résultat et entend faire appliquer ce mandat en tout respect des paramètres fixés par l’Assemblée générale.

Une chose est claire à la vue des nombreux témoignages entendus en Assemblée générale et du résultat obtenu : les membres du 2000 ont décidé de s’affirmer avec conviction pour que le climat de travail change et que la section locale 2000 se fasse respecter. Le 2000 espère que cette démonstration sera suffisante aux yeux de l’employeur afin d’ajuster le tir et qu’il fasse sa part pour améliorer les relations de travail.

* Résultats partiels : au moment d’écrire ces lignes, 14 votes n’étaient pas encore dépouillés.


Le 4 avril 2012

Disparition d’un poste-clé d’Hydro-Québec à Rimouski, les craintes du syndicat sont confirmées

Le syndicat qui représente les employés d’Hydro-Québec Matapédia est consterné d’apprendre la disparition d’un poste-clé de cadre à Rimouski. Les travailleurs ont appris ce matin que le poste de directeur du réseau de distribution pour la région Matapédia de M. Francis Roy allait être déplacé à Québec. Pour le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), cette annonce confirme l’affaiblissement marqué de la présence d’Hydro-Québec dans l’Est du Québec. Nous vous invitons à consulter cette nouvelle en cliquant ICI. (Source : SCFP-Québec)


Le 3 avril 2012

À DIFFUSER LE PLUS LARGEMENT POSSIBLE DANS VOS RÉSEAUX

Depuis maintenant plus de six semaines, des centaines de milliers d'étudiants et d'étudiantes sont en grève générale illimitée contre l'augmentation des frais de scolarité. Comme nous le savons, cette mesure s'inscrit dans un contexte plus général de tarification et de privatisation de l'ensemble des services publics, d'attaques aux droits des femmes.

Le 22 mars dernier, près de 200 000 personnes étaient dans les rues de Montréal. Une telle mobilisation est unique dans l'histoire du Québec. Devant les tentatives du gouvernement libéral de diviser la population et les mouvements sociaux, la CLASSE a résolu d'organiser un grand rassemblement populaire le 9 avril prochain, visant à faire converger l'ensemble des organisations de la société civile opposées aux projets néolibéraux du gouvernement libéral de Jean Charest. Ce sera l'occasion pour les organisations étudiantes, syndicales, communautaires, féministes, écologistes et citoyennes d'unir leurs voix et, dans un contexte concret d'ébullition populaire, d'explorer les pistes d'actions communes pour les semaines et les mois à venir.

Toute la journée le lundi 9 avril 2012 à partir de 12 h, au Parc Émilie-Gamelin à Montréal (métro Berri-UQAM), la CLASSE appelle à un grand rassemblement populaire qui sera l'occasion pour des milliers de personnes de participer à un événement historique d'éducation populaire, de performance artistique et de politisation.

Des affiches 11 x 17 à utiliser pour publiciser le forum auprès de vos membres sont disponibles sur le web aux liens suivants:

http://bloquonslahausse.com/affiches/affiche9avril.pdf
http://bloquonslahausse.com/affiches/affiche9avril-2.pdf
http://bloquonslahausse.com/affiches/affiche9avril-3.pdf
http://bloquonslahausse.com/affiches/affiche9avril-4.pdf

Nous vous invitons à participer à cet évènement en grand nombre!


Le 2 avril 2012

Guy Poirier commente le dossier des compteurs à lecture à distance

Le 28 mars dernier, lors des audiences à la Régie de l’énergie, Guy Poirier a commenté le dossier des compteurs à lecture à distance lors de trois reportages.

TVA Nouvelles : Compteurs: Thierry Vandal sous pression

TVA Nouvelles : Profits de 2,6$ milliards chez Hydro-Qc, les détails

Radio-Canada : Hydro-Québec ne reviendra pas sur sa décision d’installer des compteurs intelligents


Le 2 avril 2012

Communiqué : Accord de libre-échange Canada - Union européenne : L’accord aura un coût économique, social, environnemental et politique pour le Québec. Les groupes sociaux exigent la suspension immédiate des négociations et un débat public

Le Réseau québécois sur l’intégration continentale (RQIC) rend publiques deux annexes constituant les offres révisées qu’a faites l’Union européenne dans le cadre des négociations de l’Accord économique et commercial global (AÉCG) entre le Canada et l’Union européenne (UE), en date de février 2012. À la lumière de l’analyse qu’en fait l’Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC), qui publie une note d’intervention à ce sujet aujourd’hui, le RQIC et ses alliés sociaux exigent à nouveau la suspension immédiate des négociations et un débat public.

Selon l’analyse de l’IRÉC, préparée par le chercheur Alexandre Maltais, tout indique que le Québec fera les frais d’un accord déséquilibré. « Les Européens protègent à juste titre de nombreux secteurs en imposant conditions et réserves concernant la santé, l’éducation et d’autres services publics. Ils s’assurent d’avoir l’espace politique public nécessaire pour réglementer la gestion de l’eau, par exemple. Du côté du Québec et du Canada, on ne trouve rien de semblable. C’est inacceptable », indique Pierre-Yves Serinet, coordonnateur du RQIC.

« À l’heure où nous assistons à une lutte étudiante sans précédent au Québec pour le droit à l’éducation et contre sa marchandisation, les documents révèlent que les pays européens protègent nommément leur services publics d’éducation, alors que le Québec garde un silence inquiétant sur le sujet. Le négociateur en chef du Québec, Pierre-Marc Johnson, qui intervient ce vendredi matin à un colloque de l’Université de Montréal, doit nous démontrer que l’éducation et nos services publics sont vraiment protégés dans cet accord », demande Louise Chabot, première vice-présidente de la CSQ, en soutien au mouvement d’opposition à l’AÉCG.

« Pourtant, il en est tout autrement. Force est de constater que cet accord vise à assujettir les services publics, incluant le réseau de la santé et des services sociaux, aux aléas de l’économie et de la mondialisation. Il est par ailleurs étonnant et grandement inquiétant que le gouvernement du Québec n’ait pas jugé bon d’inscrire de réserve ni en ce qui a trait à la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ), ni au chapitre des services sociaux. Est-ce cela un signe du gouvernement de son désengagement et de sa volonté de laisser libre cours au marché ? J’ai bien peur que oui », déclare Régine Laurent, présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec - FIQ.

Négocié en catimini par le Canada depuis 2009, avec une participation du Québec aux tables de négociations, l’AÉCG est vendu à la population québécoise avec l’argument qu’il ouvrira un marché de 500 millions de consommateurs. Sur ce point aussi, l’analyse de l’IRÉC fait tomber quelques mirages. « Elle démontre qu’il faut cesser de voir des gains là où il n’y en a pas en réalité. L’enjeu n’est pas d’ouvrir des marchés qui sont par ailleurs souvent déjà ouverts, mais de ne pas perdre la capacité du Québec et des pouvoirs municipaux de gouverner dans l’intérêt public et d’utiliser les marchés publics comme de précieux outils de développement locaux » ajoute Claude Vaillancourt d’ATTAC-Québec.

« Montréal a adopté une résolution concernant l’AÉCG demandant que des mesures soient prises par les gouvernements pour limiter l’impact d’un tel accord sur la libéralisation des marchés publics. La Ville de Toronto demande même à être clairement exclue d’un tel accord. C’est une position que les gouvernements ne peuvent continuer d’ignorer et tant que les marchés publics d’ici ne seront pas expressément exclus de cet accord, le Syndicat canadien de la fonction publique luttera contre la signature et la ratification d’un AÉCG », avertit Denis Bolduc, secrétaire général du SCFP-Québec.

« Nous ne pouvons pas nous lancer dans un pareil accord, qui a de si larges conséquences, sans entreprendre un débat large et ouvert », affirme Jacques Létourneau, 1er vice-président de la CSN. « Le refus du gouvernement Charest est carrément anti-démocratique et il a assez duré. »

Cette sortie publique de l’IRÉC et du RQIC se produit à la suite de la 11e ronde secrète de négociations de l’AÉCG (à laquelle apparemment les provinces n’ont pas été invitées), qui se déroulait à Bruxelles la semaine dernière. Le RQIC et le Réseau pour le commerce juste (TJN) ont transmis une lettre aux députéEs du Parlement européen qui font partie de la Commission sur le commerce international, les alertant concernant l’inclusion d’un chapitre sur la protection des investissements dans l’AÉCG.

La Note d’intervention de l’IREC est sur leur site internet à www.irec.net

Les offres européennes sont disponibles sur le site du RQIC à http://www.rqic.alternatives.ca/RQIC-fr.htm


Le 2 avril 2012

Convocation – Assemblée générale

En réaction aux nombreuses suppressions de postes ainsi qu’à l’attitude cavalière de l’employeur à l'égard de la section locale 2000, le Comité exécutif provincial convoque tous les membres du SCFP-2000 à une Assemblée générale. Plusieurs réunions se tiendront dans toutes les régions. Lors de ces assemblées, les membres seront appelés à voter sur une recommandation du Comité exécutif provincial. Nous vous invitons à consulter le tableau suivant pour connaître les dates et les lieux où se tiendront ces réunions en cliquant ICI.

Venez en grand nombre!

ARCHIVES - Manchettes avril 2012

mois précédent | mois suivant
© Syndicat des employé-e-s de techniques professionnelles et de bureau d'Hydro-Québec - Section locale 2000 - SCFP-FTQ